La lettre à Lulu
Lulu 67 - décembre 2009

Ca va pétitionner ! Boutiquier indic



Ayrault s'est offert un observatoire de l'insécurité pour pas un rond. Il a confié la mission aux boutiquiers du centre ville et aux riverains, transformés en indicateurs : «La population, notamment les commerçants, sera associée plus étroitement au règlement des problèmes de sécurité. Par exemple, les pétitions seront considérées “comme des manifestations collectives de protestation de la population contre l'insécurité”»* selon Gilles Nicolas, l'ancien flic devenu élu, adjoint à la police locale. Si le shériff le dit...

* Ouest-France, le 5 décembre 2009

Lu 257 fois