La lettre à Lulu
Lulu 69 - juillet 2010

Ceinture. Prime minceur



Encore une facétie que la mairie de Nantes fait à ses agents. Un courrier tombe. Recalcul et pied au cul. Et voilà une prime amputée comme par enchantement. Il s’agit sans doute de préserver les maudits fonctionnaires croulant sous des revenus immoraux de flirter avec le bouclier fiscal. Le baratin administratif se garde bien d’appeler ça une extorsion de fonds. Le braquage a pris le joli nom d’«ajustement d’indemnité». Exemple pour les personnels de la bibliothèque municipale ; les régisseurs de recettes ont été informés que d’autorité, «le montant de l’indemnité mensuelle des mandataires suppléants passe de 21,50 euros à 16,67 euros». Circulaire datée du 27 avril. Applicable dès le 1er mai sur la paye, histoire de fêter comme il se doit le travail. Pan! 22,5% de baisse dans les dents. On attendra la retraite pour se payer le dentier.

Lu 276 fois