La lettre à Lulu
Lulu 96 - avril 2017

Centrale, à poil !



À l’École centrale, les valeurs prônées sont « ouverture, courage, éthique ». On repassera. À la rentrée en septembre dernier, le week-end d’intégration, remake poli du bizutage, a lamentablement franchi la ligne jaune. Étudiants s’exhibant à poil dans un car, alcool à gogo, au moins. Quelques mois plus tard, trois étudiants sont sanctionnés : un an d’exclusion, deux ans, perpète. Motifs : incitation à la consommation d’alcool, « atteinte à l’intégrité morale des élèves ingénieurs », exhib sexuelle, « actes dégradants et humiliants ». L’école aurait donc bien réagi. Voire. Les sanctions ont été prononcées en catimini, sans la moindre présentation publique. Affichage discret dans l'établissement, aussitôt recouvert. Aucune communication aux élèves à qui on préfère vanter le nouveau logo ou la refonte du site internet. Ce qu’un collectif Stopbizutage ECN qualifie d’« omerta bienveillante ». Et la victime n'a pas été protégée des rumeurs qui la disaient cinglée, processus malheureusement classique pour salir la victime et dédouaner les auteurs. École centrale, silence central.

Lu 58 fois