La lettre à Lulu
n°11/12-été

Chasse gardée. Le maxi matos frappe les lapins



Sans le savoir, les antinucléaires ont perturbé la quiétude de porte-flingues. Le site du rassemblement du Carnet est habituellement le terrain de jeu de la section chasse de l’Association sportive et culturelle* du Port autonome, à qui l’administration portuaire concède ce territoire. Mais finalement, pour ces Tartarins portuaires, le lapin rendu un peu nigaud par trois jours de techno et de bouffe bio est préférable à des saisons de civets irradiés.

<I>* L’équivalent d’un comité d’entreprise.</I>

Lu 3143 fois