La lettre à Lulu
n°21 - déc

Chaumage. Les roseaux de la colère



Les chaumières sont de plus en plus prisées en Brière et les artisans-chaumiers sont over-bookés ces temps-ci. Seul petit problème, ils sont obligés d’importer leurs roseaux de Camargue, au prix fort, alors que le marais briéron, qui crève de ne pas être entretenu, regorge de ce précieux matériau. Explication : la Brière est la propriété indivise des habitants du marais depuis Anne de Bretagne et aucun texte ne prévoit la commercialisation de la production. Quelques bénéficiaires de ce privilège acceptent bien de vendre leurs roseaux au noir, mais mettent les artisans dans l’illégalité. «En exploitant intelligemment le marais, on pourrait facilement créer une quinzaine d’emplois, bien payés, sans nuire aux roselières» estime un chaumier. Et les chaumières briéronnes seraient couvertes de roseaux autochtones.

Lu 2100 fois













La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL "Et toujours des bises, des bras enveloppants, et des abrazos entre des gens qui ne sont jamais sentis si proches, bi…
Jeudi 18 Janvier - 11:39
La Lettre à Lulu : RT @TBrochot: Le communiqué du Parti Socialiste. Regardez bien le logo, en dessous du poing et la rose, il y a toujours écrit "social-écol…
Mercredi 17 Janvier - 20:47
La Lettre à Lulu : Et pour ceux qui n'auraient pas suivi, toutes les saisons de la série ! (dessin : Frap, Lulu 65, juillet 2009)… https://t.co/S21kwhDjZZ
Mercredi 17 Janvier - 17:07
La Lettre à Lulu : Souvenirs : il y a près de dix-sept ans (!), le premier papier (début d'un long feuilleton) dans Lulu (numéro 33, é… https://t.co/iQ5EsvsmeD
Mercredi 17 Janvier - 16:50
La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: #NDDL, c’est la victoire des paysans et des citoyens qui luttent depuis un demi-siècle. Une pensée pour le paysan Michel Tarin…
Mercredi 17 Janvier - 15:29