La lettre à Lulu
n°35 - déc

Clef de voûte. L’alarmant félin



Un matou troublait la sérénité de la cathédrale au printemps dernier*. Ce félin, créature du Malin comme on sait, déclenchait l’alarme dans la crypte de l’église. Deux à trois fois par nuit, architecte des batiments de France, affaires culturelles étaient réveillés. La police municipale désarmée. Un vétérinaire installa une cage piègée sous les voûtes. Fiasco. Le trésor de la cathédrale a été transféré au Musée Dobrée, et l’alarme désarmorcée. «Quelqu’un aurait vu un chat famélique sortir comme un diable», dit-on à la cure. Le vétérinaire a récupéré sa cage, et les ciboires précieux sont restés au musée. Il était temps. La police épiscopale était aux quatre cents coups. Les dégâts spirituels sont inestimables.

Lu 2527 fois