La lettre à Lulu
Lulu 45 juin 2004

Court métrage. Le banc des accusés



Court métrage. Le banc des accusés

Cité de Tolérance, Nantes aide les gueux à lutter contre le farniente. Les bancs publics trop petits pour s’allonger se multiplient, parfois en rajoutant des arceaux, pseudos accoudoirs bien dessinés. Un must dans la panoplie d’une gestion sécuritaire du territoire urbain normalisé. La station Commerce ont de tels arceaux coupe-bancs. Les abribus ont leurs repose-fesses trop étroits pour s’asseoir vraiment, encore plus pour se coucher. Le mobilier urbain devient répulsif, mais avec un certain sens de l’esthétique. Vive l’exclusion design. La place du commandant L’Herminier, conçu par l’artiste Dan Graham, propose ainsi huit bancs où seuls des gens de moins d’1,41 m peuvent s’allonger. Un hâvre pour Blanche-Neige roulée en boule et les sept nains. Le banc raccourci élimine les formes traînantes. Fermez le banc !

Lu 1974 fois