La lettre à Lulu
n°37 - été

Couverture. Mortel contrat



Mourrez, et soyez assurés qu’on s’occupe du reste. Mais avant la dernière heure, quelques formalités. Le Mutualiste de Bretagne de mars 2002 explique que les constats d’assurance décès sont classés en deux catégories, «l’assurance décès temporaire», et «l’assurance décès vie entière». Texto ! Mais ce n’est pas tout : dans le premier cas, «avant la souscription, l’assuré doit déterminer la cause du décès» pour avoir la couverture correspondante (notez qu’on dit couverture et jamais linceul, ou catafalque). Il n’est prévu aucun formulaire ni aucune rente en cas de réincarnation. La mesquinerie, on en crèvera.

Lu 2690 fois