La lettre à Lulu
N°5/6 - été 1996

Culture débranchée

Interne



Si la Drac a ouvert un site internet présentant ses activités, ses responsables devront désormais aller le consulter dans un cyber-café. Restriction oblige, après avoir compté les trombones, le directeur régional a supprimé l’accès interne à Internet. En rattrapage, le ministère envisage un accès global et national de ses antennes régionales. Seul hic : impossible de centraliser pour France télécom des fragments de factures locales. « Ubu n’est pas mort » commente un fonctionnaire.


* Direction régionale des affaires culturelles, Douste-Blazerie de province.

Lu 2363 fois