La lettre à Lulu
Lulu 52 avril 2006

Date limite. Péril en la mise en demeure



Tout à ses livres, ce libraire nazairien avait négligé ses livres de comptes. Il s'est ainsi rendu coupable d'un retard de paiement à l'Urssaf, de 702 €. Evidemment, deux semaines après la date limite, la mise en demeure ne traîne pas, dûment majorée de 7,5€ pour les frais. Mais comme entre temps le libraire retardataire a réglé son dû, il néglige les 7,5€ d'amende. Quinze jours plus tard, forcément, devant un tel mélange criminel d'arrogance et de mauvaise foi, l'administration y va d'une seconde mise en demeure, réclamant les 7,5€ de pénalité, majoré de 70€ pour financer ce recommandé de «dernier avis avant poursuites». Pour que d'implacables poursuites ubuesques ne tombent pas en cascade, majorées et surmajorées, le libraire a payé. On ne peut pas toujours risquer des mises en demeure, au demeurant.

Lu 5016 fois













La Lettre à Lulu : RT @Nantes_Revoltee: Gros big up à L'Autre Cantine Nantes et aux nombreux nantais et nantaises qui organisent la solidarité concrète, alors…
Mercredi 8 Août - 08:11
La Lettre à Lulu : RT @canardenchaine: DEMAIN DANS LE CANARD Réunion secrète à l'Elysée avec les LR Juppé, Estrosi, Moudenc et la socialiste Johanna Rollan…
Mardi 7 Août - 17:13
La Lettre à Lulu : RT @canardenchaine: DEMAIN DANS LE CANARD Document : les félicitations du préfet de police à Alexandre Benalla
Mardi 7 Août - 17:11
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: URGENCE #NANTES: erratum expulsion en cours des exilé.e.s de l'ecole Leloup Bouhier. C'est à dire beaucoup de monde qui s'é…
Jeudi 2 Août - 19:59
La Lettre à Lulu : RT @askolovitchC: Le jour où un jeune homme éborgné, pas de chance, par un taser de la police, ou un(e) endeuillé(e) d’une bavure aura la m…
Jeudi 2 Août - 10:26