La lettre à Lulu
Lulu 73 - juillet 2011

Déco. Zyva crèche ailleurs



Dans le jargon municipal, virer de chez papa maman, faire son Tanguy repenti, ça s’appelle « décohabiter ». L’expression se trouve dans le compte rendu du conseil municipal, dans la rubrique « accès au logement pour les jeunes » qui voudraient avoir la gentillesse de se carapater vite fait du sofa avachi de chez leurs vieux aux Dervallières. Justement, dans le quartier, on fait le ménage, en ratiboisant mine de rien 55 logements pour faire de l’air et un peu de poussière, mais ça retombe, ces choses-là. Les gens issus d’immeubles collectifs ont droit à quatre refus de relogement avant de se faire reconvoquer pour une rencontre destinée à examiner leur problème. Non mais ! Quant aux jeunots qui veulent quitter le nid familial, ils ne peuvent refuser qu’une fois. C’est pô juste !

Lu 229 fois