La lettre à Lulu
N°4 - mai 1996

Délit de jeune gueule



Le dossier de présentation des 1res Journées de la Justice (30 et 31 mars 96) fait dans l’humour drôle tendance « Grosses Têtes », sûrement pour humaniser son image auprès des justiciables de base. Voici le portrait-robot du délinquant type tel que fantasmé par le ministère à Toubon : on aurait pu l’imaginer en costard trois-pièces avec un attaché-case bourré de fausses factures... Que nenni votre honneur ! Iroquois, joues creuses, regard vague, manque plus que la shooteuse à notre graine de potence qui, comme de bien entendu, a cambriolé « une vieille dame ». Cette autre vieille dame qu’est la Justice a décidément les idées bien arrêtées. Mais a-t-elle encore toute sa tête sous le bandeau ?

Lu 2147 fois