La lettre à Lulu
n°35 - déc

Dépit de boissons. Y’a d’l’alcool dans l’gaz !



Le comité des œuvres sociales d’EDF-GDF se retrouve privé de picole en son village vacances de Mesquer. Gaziers et électriciens font grise mine. La cause de ce dépit, le transfert raté faute d’autorisation, d’une licence IV abandonnée au patelin de St-Vincent-des-Landes. Impossible de se pochtroner au pastaga et au dijo au camping et village vacances. L’affaire doit être d’importance puisque ces vacanciers frustrés ont appointé un cabinet d’avocats parisien pour attaquer au tribunal administratif cet inique refus de licence IV. L’avocat déploie un argumentaire imparable. Voilà l’alcool, conquête ouvrière immémoriale, et acquis social bafoué par les empêcheurs de prendre ses vacances rond. L’avocat invoque ni plus ni moins qu’une atteinte à la Convention européenne des droits de l’homme, au Traité de Rome et à la Constitution de la République… Ce qui a laissé de pierre le tribunal. L’avocat oublie un droit fondamental, celui des foies chargés et des gueules de bois à disposer de répit estival.

Lu 2452 fois













La Lettre à Lulu : RT @Lindgaard: L'Etat ne veut pas d'un "nouveau Larzac" à #NDDL mais les usages collectifs des terres sont en plein essor, en lien avec l…
Samedi 21 Avril - 23:38
La Lettre à Lulu : Lulu a le plaisir de vous offrir le début de roman commandé l'an dernier à Patrick Dewdney par Ouest-France... qui… https://t.co/grltzyLIIw
Samedi 21 Avril - 19:04
La Lettre à Lulu : Ah ! Coconstruire... Johanna, sors de ce corps ! #Nantes https://t.co/ItgPcpC8sA
Samedi 21 Avril - 18:11
La Lettre à Lulu : Les protagonistes apprécieront... #ZAD https://t.co/UezZ6kH2Py
Vendredi 20 Avril - 08:28
La Lettre à Lulu : RT @Clyde_Barrow_: Ben ouais, l'écologie c'est quand on est accroché à un hélico à observer les hippopotames, tout en étant sponsorisé par…
Jeudi 19 Avril - 17:51