La lettre à Lulu
Lulu 50 novembre 2005

Des airs haches. La solitude du ressourceur humain


Borloo casse le plan com des DRH, amateurs de « diversité ethnique »


Des airs haches. La solitude du ressourceur humain
Ne parlez plus de chef du personnel, ça fait belou. Faut dire «cadre de la fonction personnel», nettement plus classe. Les DRH de l'Association nationale de ces encadreurs de la fonction perso étaient de passage à Nantes le 22 septembre pour causer des risques de la diversité dans les recrutements du personnel. Diversité en matière «d’âge, d’origines, de handicaps, ou de sexe», soulignent ces ressourceurs humains. Intéres-
sant. Pourtant, ils n’ont pas fait recette, les pôvres : un seul journaliste s’est déplacé. Et ça, c'est la faute à Borloo qu'est à Nantes le même jour ! «Ah, on s’en souviendra, de Nantes», dit l’attachée de presse, dépitée de ne pas avoir réussi à satisfaire son client en alignant une bordée de journalistes comme dans les autres villes de la tournée triomphale des DRH. Pourtant, on aurait pu entendre le grand chef du personnel des chantiers de l’Atlantique, Philippe Bouquet-Nadaud, vanter les bienfaits de la diversité de ses sources humaines, lors de la table ronde sur «Intégration et gestion de la diversité en entreprise» où il a expliqué que «la cohabitation de nombreuses nationalités est une caractéristique forte, notamment chez les sous-traitants». Un sujet fort caractéristique, après les grèves d’ouvriers polonais sous-payés, parfois réglés au noir, bossant jusqu’à 60 heures la semaine, avec des heures sup’ escamotées. Et, pour l’ambiance, un accidenté du travail grave rapatrié en camionnette et en douce, sans la moindre déclaration sur place. Les métallos de Szczecin avaient même obligation de descendre du paquebot où ils marnaient à midi pour badger comme s’ils prenaient une pause déjeuner de deux heures avant de remonter dans la ferraille abattre le boulot. Sur le papier, la fausse pause fait baisser l’amplitude de travail. Comment on dit «bienfaits de la diversité ethnique» en polonais, déjà ? Le même jour, Libé publie une pub pour des romans chez Calmann-Lévy, parmi lesquels «Le responsable des ressources humaines», avec ce commentaire du Nouvel Obs : «Un roman macabre et ironique, comme éclaboussé de sang par l’actualité». Mais ce ne sont là que roman et topo de promo, rien à voir avec la diversité bénie par les as de la ressource humaine. Les pauvres, on ferait presque une quête pour eux. «Pour la fonction personnel, merci

Lu 1362 fois













La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53
La Lettre à Lulu : Pour rendre hommage à François-Régis qu'on regrette déjà, replongeons dans un de ses grands reportages. https://t.co/jiuJKtjKza
Mercredi 13 Décembre - 12:58