La lettre à Lulu
Lulu 69 - juillet 2010

Éléphant rose Gégé en bégaye de couleur


Les Roms sont blagueurs.
Gérard Allard, lui, est blogueur.


Les blogs, c’est pratique, ça permet de distiller des vacheries sans avoir l’air de faire des déclarations trop officielles. Une zone de test, en somme. Et puis les socialistes de l’agglo martèlent leur mot d’ordre aggloméré sur les Roms : humanité et fermeté. Gilles Retière, le maire de Rezé, a déjà parlé en septembre 2008, des « invasions » de Roms. Contre ces barbares, Gérard Allard s’y met aussi. Entre un petit mot sur le forum des commerçants et les 80 ans de l’amicale laïque du cru, le conseiller général socialo du canton de Bouaye y est donc allé fin mai sur son blog d’un joyeux couplet sur les Roms installés à Rezé «sur la friche qui nous empoisonne tous». En peignant leurs caravanes, ces Roms ont fait un pied de nez à l’idée de faire couleur locale et un clin d’œil à la «fête des couleurs», qui voit chaque quartier adopter une couleur et participer à une parade collective. Trépignant de couleur, le socialo se lâche : «Lorsque l’on veut revendiquer une place dans la cité, s’intégrer, comme d’autres communautés l’ont fait dans le passé sur l’agglomération, on peut s’interroger sur la méthode employée par ces groupes de familles qui résident en itinérance sur l’agglomération : arrivée organisée avec complicité (passeurs ? réseaux mafieux ?);  installation visible et provocante en entrée de ville ; comportement asocial parfois dans les quartiers.» S’en suit un refrain sur l’état qui fait rien et les communes que se coltinent le boulot : scolarisation des gamins et expulsion.
«En attendant, et après la fête, que l’on trouve drôles ou non ces caravanes colorées à l’entrée de Rezé, celles-ci devront quitter les lieux.» Ayant essuyé des tirs de barrage nourris en commentaire sur son blog, le Gégé a fait machine arrière, reprenant un discours plus conforme, se dit «pas indifférent aux souffrances», «pense aux enfants», mais tente aussi de se justifier, insistant un peu quand même : «Certains groupes sont tout de même arrivés par des moyens illégaux et je l’ai évoqué avec la précaution du point d’interrogation (réseaux mafieux ? etc.). Vrai aussi que certains groupes ont posé ou posent des problèmes de délinquance.» Persiste et modère. On n’est pas là pour voir la vie en rose.

Lu 316 fois













La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: #zad #nddl / A la recherche de la mystérieuse cache d’armes de Notre-Dame-des-Landes Voilà la vérité nue : la cachette n’e…
Samedi 20 Janvier - 10:32
La Lettre à Lulu : En juillet dernier, dans le numéro 97, Lulu, à la pointe de l'actu, vous présentait la nouvelle députée bauloire LR… https://t.co/7kuchC8fU7
Vendredi 19 Janvier - 18:44
La Lettre à Lulu : Dans La Lettre à Lulu N°98-99. Amiante dans la Tour Bretagne. Un des employeurs concernés, la direction du Travail,… https://t.co/tdI6IH0zOQ
Vendredi 19 Janvier - 17:57
La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: La venue du Goncourt Vuillard dans la #ZAD de #NDDL attire l’attention sur la ( belle) bibliothèque, mais en fait celle-ci acc…
Vendredi 19 Janvier - 11:00
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL "Et toujours des bises, des bras enveloppants, et des abrazos entre des gens qui ne sont jamais sentis si proches, bi…
Jeudi 18 Janvier - 11:39