La lettre à Lulu
n°39 - avr

Eménervé. Un temps de vaches mégrettes



Ayant opté pour le MNR de Mégret, le parti en déconfiture à l’extrême droite, Arnaud de Perier pressent que ses revenus d’élu au Conseil régional n’ont pas d’avenir et qu’il ne sera pas réélu. Etourdi, il a omis de mentionner sa condamnation pour provocation à la discrimination raciale dans les CV qu’il a adressés en mars à des agences de communication nantaises pour tenter une «reconversion professionnelle». Il y vante sa «disponibilité», son «sens relationnel» et son «souci d’ordre». Embauchez-le et la machine à café ne sert plus que du café blanc.

Lu 2476 fois