La lettre à Lulu
n°10 -avr

Épargne. La droite est un nom féminin



La nouvelle association «des femmes pour l’Union» veut «épargner à la France le retour au pouvoir des socialistes». Les trois premières mobilisées ? Vincent Delaroux, Joël Guerriau et un obscur Hervé Pichevin, tous invités du premier petit-déj débat. Si le député doit son siège à la démission d’Élisabeth Hubert, si le maire de St-Séb a battu Martine Laurent pour trôner, que doit le troisième aux femmes ?
Sa naissance, peut-être.

Lu 2619 fois