La lettre à Lulu
Lulu 89 - juillet 2015

Escalator et à travers



Pornic est appuyée sur une hauteur. Ville haute, ville basse. Pour les anciens qui n’ont pas d’hélicoptère de poche ni de tire-fesse de coin de rue, c’est pas pratique. En juin 2013, le conseil municipal a donné son accord pour vendre les locaux de la police municipale à un promoteur, Performance promotion, pour qu’il y colle un immeuble mastoc sur trois étages, des boutiques sur trois niveaux, une esplanade centrale et 18 stationnements, l'ensemble traversé par quatre escalators haut de gamme dont deux en plein air, le tout fonctionnant 24 h /24, à la demande. Un escalator, à l’air libre, au bord de la mer, faut oser. Bon, pour l’instant, avec la nouvelle équipe municipale, le projet est gelé. Mais quel manque de planification, qui comme chacun sait consiste à aplanir. Pour ce faire, un bon chantier de cinq ans et une armada de bulldozers suffisait et la colline était rasée.

Lu 90 fois













La Lettre à Lulu : Une tranche de la vie secrète des cadres nantais observée, mise en BD et offerte par @rayclid à Lulu.… https://t.co/HgMd4RWqvI
Jeudi 20 Septembre - 00:18
La Lettre à Lulu : RT @MarionEhno: Évacuation des défenseurs de la forêt de #Hambach contre l'extension d'un projet minier. Un mort. En France comme en Allema…
Mercredi 19 Septembre - 23:41
La Lettre à Lulu : RT @rayclid: #MondayMotivation https://t.co/AuoQE879wr
Lundi 17 Septembre - 11:19
La Lettre à Lulu : RT @Bloom_FR: Article CRUCIAL de @Reporterre sur lien entre #EvasionFiscale & destruct° de la nature. 70% des navires de pêche illégaux son…
Vendredi 14 Septembre - 11:03
La Lettre à Lulu : RT @AlterNantesFM: @AlterNantesFM lance une campagne de crowdfunding sur @ululeFR pour l'achat d'un serveur de diffusion performant et d'un…
Vendredi 14 Septembre - 10:59