La lettre à Lulu
Lulu 57 - juillet 2007

Estuaire 2007. La croisière s'emmerde



Estuaire 2007. La croisière s'emmerde
Total respect. Programme "Pétrole contre culture"
En 2004, à mi-chemin entre la marée noire de l'Erika et la date du procès, Total a créé la « Fondation Total pour la biodiversité et la mer » qui s'intéresse, comme c'est curieux, aux zones humides et aux zones protégées. La fondation a financé la recolonisation du bassin de la Loire par les saumons. Et le relevé topographique du Traict du Croisic. La Folle Journée est un bon moyen d'effacer les souvenirs trop gluants. Partenaire officiel principal d'Estuaire 2007, Total se veut plus blanc que jamais. Faut en faire, des efforts, une fois qu'on a eu son nom englué dans de sombres histoires de marée noire. Y'en a qui rient jaune, d'autres que ça fait marrer noir.

Rond-pointage. Coûte pas bezef de ronds

Quand il se sent visé sur le coût de l'opération, Jean Blaise tente de relativiser. Estuaire 2007, annoncée à 7,4 millions d'euros, mais c'est peanuts: «Quand on ramène ça au coût d'un rond-point, entre 100 000 et 200 000 euros, ça ne coûte pas cher»*. Ce qui ferait donc de la manifestation artistico-touristique un genre de collection de 37 à 74 giratoires ratés. Un truc à tourner en bourrique.

* Presse-Océan, le 28 janvier 2006

Estuaire 2007. La croisière s'emmerde

Lu 8847 fois