La lettre à Lulu
n°17 - avr

Etron commun. Microtte-trottoir



Médor est un chieur. C’est plus fort que lui, il faut qu’il évacue. Mais son maître lui, n’évacue rien des trottoirs. Et franchement, la ville transformée en crotte-land, c’est cacarrément pénible et glissant. La Ville de Nantes propose gratuitement des pinces à crottes, simples cartons pliés pour récolter les étrons et les faire disparaître dans un sac kraft recyclable, fournis avec. Bien vu ! On attend le sachet distribués aux propriétaires de moineaux.

Lu 1530 fois