La lettre à Lulu
Lulu 93 - juillet 2016

Fermez les vélos, rentrez les fenêtres !

​Panique ton maire


Panique à tous les étages, faites passer.


C’était un jour comme ça où une des manifs contre la loi travail devait passer au pied du siège de la communauté urbaine. Chez les pontes, on applique illico le principe action/réaction. Un message interne à tous les fonctionnaires prévient le 17 mai : « URGENT : la manifestation va passer devant notre bâtiment. Ne pas sortir. Fermer les fenêtres. Rentrer les vélos... » Un confinement qui ressemble à un exercice d’alerte bactériologique. Ce jour-là, aucune apocalypse ne s’est pourtant abattue, pas un cheveu touché à un vélo d’un chef, rien. Même la maréchaussée anti-émeute n’y a pas cru, concentrant toutes ses forces pour protéger en face le siège de la banque CIC qu’aucune manif n’avait croisé jusqu’alors. Rien ne s’est passé non plus, les comptes courants ont pu continuer à courir. Sans être poursuivis.

Lu 34 fois