La lettre à Lulu
n°27 - mar

Fuite et suite. Ote-toi de moisissure



Suite à l’article sur “l’art de faire moisir des vieilles dames”*, les services municipaux de la Ville de Nantes font savoir qu’ils ont bien traité la demande de classement insalubre du logement en faisant injonction au propriétaire de réaliser des travaux, signalant que l’occupant était partiellement fautif, n’ayant pas d’assurance dégats des eaux ni de contrat de maintenance de la chaudière. Depuis la parution de l’article, des travaux de toiture (ordonnés par le tribunal des référés en septembre) ont été effectués, deux jours avant Noël. Le petit Jésus a du bon.
Voir Lulu n°26

Lu 2289 fois