La lettre à Lulu
Lulu 60 - juin 2008

Gonflette

Ouest-France particulièrement en baisse



Pour vendre de l'encart de réclame, il faut peser lourd en exemplaires vendus. Si Ouest-France a enregistré 0,9% de mieux de mars 2007 à mars 2008, c'est au prix d'un artifice de décompte. Il y a les journaux vendus aux particuliers, et les «payés par tiers en nombre», c'est-à-dire les ventes collectives, généralement au rabais auprès d'associations, écoles, salons professionnels. Un moyen de gonfler sa diffusion vérifiée par l'OJD, et donc de booster les tarifs de pub puisque l'encart est prétendument vus par plus de monde. «À Ouest-France, le nombre des “payés par tiers en nombre“ est passé entre 2003 et 2007 de 8 410 à 30 431 exemplaires par jour alors que les “payés individuels”, c'est-à-dire achetés par le consommateur final, ont baissé de 2%, de 754 041 à 738 718», signale la lettre économique API*. La tentation de forcer les chiffres n'est pas un péché mortel. C'est juste un arrangement avec la réalité sur terre.

* le 8 mars 2008

Lu 1197 fois













La Lettre à Lulu : Ah ! Coconstruire... Johanna, sors de ce corps ! #Nantes https://t.co/ItgPcpC8sA
Samedi 21 Avril - 18:11
La Lettre à Lulu : Les protagonistes apprécieront... #ZAD https://t.co/UezZ6kH2Py
Vendredi 20 Avril - 08:28
La Lettre à Lulu : RT @Clyde_Barrow_: Ben ouais, l'écologie c'est quand on est accroché à un hélico à observer les hippopotames, tout en étant sponsorisé par…
Jeudi 19 Avril - 17:51
La Lettre à Lulu : RT @kaamikali: #zad #nddl cratère de Grenade dans le champ du rouge et noir. Et après c'est nous les ultras violents.... https://t.co/98FWB…
Jeudi 19 Avril - 17:50
La Lettre à Lulu : Un beau boulot de nettoyage et dépollution, pourtant. Avec restitution au propriétaire. Où est le mal ? https://t.co/efBIFE1xql
Jeudi 19 Avril - 16:28