La lettre à Lulu
n°10 -avr

Grand pied. Danse avec les sous



Après le Festival du film européen, grevé d’un passif de 3,77 MF (voir Lulu N°3, mars 96), un autre festival baulois, les Rencontres de la Danse, a affiché fin janvier son trou devant le tribunal de St-Nazaire : 1,75 MF de dette qui lui vaut un dépôt de bilan et un redressement judiciaire, assortis de quatre mois d’observation. L’an dernier, ce machin qui vivait sur un grand pied a avalé 2,4 MF de subventions fournies à 70% par la Ville de la Baule. Malgré l’appel à la rigueur, le déficit s’est creusé de 200 000 F supplémentaires. Une fois de plus, la Ville a joué les bouche-trous (et hop, 300 000 F). Tout un chassé-croisé qui met le grand écart au même tarif que le faux pas.

Lu 2308 fois













La Lettre à Lulu : RT @Lindgaard: L'Etat ne veut pas d'un "nouveau Larzac" à #NDDL mais les usages collectifs des terres sont en plein essor, en lien avec l…
Samedi 21 Avril - 23:38
La Lettre à Lulu : Lulu a le plaisir de vous offrir le début de roman commandé l'an dernier à Patrick Dewdney par Ouest-France... qui… https://t.co/grltzyLIIw
Samedi 21 Avril - 19:04
La Lettre à Lulu : Ah ! Coconstruire... Johanna, sors de ce corps ! #Nantes https://t.co/ItgPcpC8sA
Samedi 21 Avril - 18:11
La Lettre à Lulu : Les protagonistes apprécieront... #ZAD https://t.co/UezZ6kH2Py
Vendredi 20 Avril - 08:28
La Lettre à Lulu : RT @Clyde_Barrow_: Ben ouais, l'écologie c'est quand on est accroché à un hélico à observer les hippopotames, tout en étant sponsorisé par…
Jeudi 19 Avril - 17:51