La lettre à Lulu
N°1 - décembre 1995

In vino veritas de jaloux

Vieilleries



Théo Elzinga, un jovial Hollandais établi dans les vignes au Loroux-Bottereau, associé avec Jean Guilbeault au domaine de l’Abbaye Sainte-Radegonde, est un dénicheur et un chineur d’objets liés à la vigne. Au point que sa collection, plus complète, plus rare, dame le pion à celle de l’officiel musée du vignoble du Pallet. Pas chien, le Batave a proposé de donner certains de ses vestiges en double au musée du Pallet, qui a refusé, parce qu’il fallait payer le transport, soit même pas 20 km ! Dans le pays, on n’aime pas qu’un particulier, esstranger qui plusse est, réalise un musée plusse mieux que le vrai de vrai. Pour inaugurer son musée du vin qu’il vient de déménager dans un espace plus grand au milieu de traces du XIIe siècle, le Hollandais n’a eu droit d’apposer des pancartes que le jour même. À débarrasser le lendemain. Circulez, y’a rien à boire.

Lu 2044 fois













La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #Remaniement La solution est pourtant évidente... https://t.co/vNVLWfMvcQ
Samedi 13 Octobre - 15:04
La Lettre à Lulu : RT @ijarjaille: A #Rennes et #Nantes, Vinci profite à plein de l’abandon de #NDDL. @MediacitesNtes a consulté en exclusivité un rapport de…
Jeudi 11 Octobre - 15:55
La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #5e_République : c'est plus ce que c'était ! #Macron #Benalla #Collomb https://t.co/m4lns8OWbf
Dimanche 7 Octobre - 19:00
La Lettre à Lulu : S’appelle comment ??? https://t.co/S3XeeYkXYA
Dimanche 7 Octobre - 18:58
La Lettre à Lulu : Kita et ses petits commerces... lire aussi https://t.co/LKp7CNRMW6 https://t.co/6FI3AMq67k
Vendredi 5 Octobre - 10:02