La lettre à Lulu
Lulu 72 - avril 2011

Jungle des villes. Les partagistes au pilori



Bien vivre ensemble n’est pas partager. Pas pareil. Parce que voyez-vous, on n’est pas des chiens. Le « guide du bien-vivre ensemble » détaillant les « règles de civilités à l’usage des citoyens nazairiens » n’oublie pas de prévenir : « Je ne partage pas mon casse-croute avec les animaux ». C’est très mal. C’est de l’incivilité. On ne sait pas si un guide du bien-vivre à l’usage des goélands, clébards et moustiques nazairiens leur précise de ne pas refiler leurs restes de poubelles, leur gamelle, ou leurs ponctions de sang aux civils humains.

Lu 192 fois