La lettre à Lulu
Lulu 54 novembre 2006

Justice, sexe et liberté. Ouest-France sado-maso



On a dû confondre la madone et Madonna. Ouest-France s'essaie au hard à propos du concert de la chanteuse ricaine, et évoque l'imagerie sexuelle («un peu sado-maso», tempère le titre)*. Sous la photo de la dame harnachée de noir, la légende donne les deux exhortations en français de la chanteuse lors du concert : «Croyez vous en l'amour ? Ce soir on va tout niquer !» Voilà pour la bande son. Pour la chorégraphie, «Madonna en cavalière sado-masochiste, collant jodhpur, bombe et dentelle noirs», l'article ajoute qu'elle «se frotte l'entrejambe contre un mât de métal luisant» et en rajoute : «sulfureux même : elle glisse sa main dans son pantalon, se lèche le doigt. Le délire (…)». Pourtant, le journal bien pensant a ses pudeurs, il ne dit rien sur la scène où la McDonna s'autocrucifie sur une lourde croix en strass, qui aurait coûté huit millions d'euros, précise Libé. Et joue avec les symboles de la religion**. Ouest-France, le journal préféré des sacristies, bientôt en vente sous le manteau. À quand sous les soutanes ?
* Le 20 août 2006
** Libé, le 1er septembre 2006

Lu 2699 fois