La lettre à Lulu
Lulu 104

Kiki k'en croque

Labos, vétos, hosto...


Une belle bande de stipendiés ! Quand les laboratoires pharmaceutiques et les fournisseurs de matos médical arrosent les toubibs, vétérinaires, chirurgiens, et même les étudiants, personne n'en sort étanche. Facs de médecine, dentaire, école véto, toutes arrosées, toutes mouillées. Lulu dévoile les largesses consenties à ces sermenteurs d'Hippocrate.


À Oniris, l'école véto, les élèves très liés, très tôt,  à la bouffe industrielle pour chiens.
 
La fac de médecine malade de la transparence.
 
Petits à-côtés et compléments de retraite pour médecins-profs de médecine.
 
Le jeu à la Nantaise, version gynéco : l'histoire d'un désastre
 
Tous mouillés : la fac, le CHU, les médecins, les infirmiers arrosés par les labos.
 
Les commerciaux aux dents longues ont table ouverte à la fac dentaire.
 
Une valve, deux cliniques, 734 km. La médecine à deux vitesses passe la troisième.
 
Bienvenue à la polycritique de l’Atlantique.

Lu 371 fois