La lettre à Lulu
n°41 - juin 2003

L’amer à boire. Patron, un verre de moisi !



L’amer à boire. Patron, un verre de moisi !
Le Château La Pompe a ses experts. Des eaunologues, sans doute. Les sociétés d’assainissement et d’eau potable ont inventé les goûteurs d’eau du robinet, à domicile. 48 volontaires pour le département au service de la SAUR, assidus à leur évier, chargés d’apprécier les qualités gustatives de leur eau courante pendant quinze semaines, comme les meilleurs crus de pinards. On penserait que leur initiation aurait développé les subtilités sensuelles de l’attaque, des arômes secondaires, la longueur en bouche. Pas du tout. «Le stage de formation a enseigné le moyen de reconnaître plusieurs goûts et odeurs (chlore, essence, moisi, terre, etc...)*» Voilà un «et cætera» qui met vraiment l’eau à la bouche.

<I>* L’Eclair, le 30 mai 2003</I>

Lu 2501 fois













La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53
La Lettre à Lulu : Pour rendre hommage à François-Régis qu'on regrette déjà, replongeons dans un de ses grands reportages. https://t.co/jiuJKtjKza
Mercredi 13 Décembre - 12:58