La lettre à Lulu
n°20 - oct

La Fessée à Lulu. La bise à Nuel



Evoquant les fêtes foraines «bisanuelles» qui troublent les bons riverains des cours St-Pierre et St-André, Lulu s’est pris les pinceaux dans la sémantique. Un lecteur a fort justement relevé ce tapis d’ânerie. Pour éviter toute bisbille, rappelons que bisannuel, c’est tous les deux ans, et que semestriel, deux fois par an. Et birrégulomadaire, c’est tous les combien ?

Lu 1626 fois