La lettre à Lulu
Lulu 97 - juillet 2017

La députée petit poids

Diétéoù ?


Le jour de son entrée au palais Bourbon, la bizute préfère jouer à pousse raquette avec ses bambinos. Diététicienne en faillite, c’est fatigant.


Première sortie les pieds dans le tapis. À peine élue sous l’étiquette En Marche, la très Bauloise d’apparence Sandrine Josso refuse de marcher droit. Elle annonce le soir de son élection que le premier jour à l’assemblée nationale comme nouvelle députée, ce sera sans elle : « Mercredi, je vais être avec mes enfants et faire un peu de tennis avec eux. » Le prochain coup, ce sera sans doute piscine avec son mari ou accouchement de la grand-mère ou mariage du poisson rouge. Piquée au vif , la nouvelle députée a avancé « à la fraîche » son rencart avec ses enfants et filé à Paname pour éviter le bizut bashing. 

​Campagne sur le sable

En campagne, Sandy a fait dans le militant, lors d’une manif le 27 mai sur la plage de La Baule menacée par une odieuse entreprise de privatisation. Elle a dû amener ses enfants pour faire des pâtés de sable au pied des banderoles. Sandrine est comme ça, les pieds dans le sable, l’engagement vissé aux tropéziennes. Députée, elle va pouvoir batailler pour accorder une dérogation à cet infamant « décret plage » de 2006 imposé par l’horrible préfet. 

​Nourrir la confiance

À la presse, Drine Josso s’est dite « chef d’entreprise dans le secteur de la nutrition » (L’Écho de la Presqu’île, 19 juin 2017), « ingénieur en nutrition et diplômée en communication » (Le Télégramme, Lorient, 11 mars 2009) ou « dirigeante d’une entreprise de formation dans le secteur de la nutrition » (L’Express, 21 juin 2017). À Lulu, elle n’a rien dit, ni sur ses masters fantaisistes ni sur ses liens avec le labo pharmaceutique, son attaché de presse notant les questions avant de se mettre aux abonnés absents. 

Sur sa page Facebook Sandrine Josso-L’Honnen se proclame « coach en nutrition », voire « diététicienne comportementaliste » version profession libérale, sans salarié, basée à Vannes à son nom ou sous diverses appellations, « Ouest coaching », « Diététique ouest ». Elle apparaît aussi sur le site internet « Ligne d’envie » qui parle comme les marabouts et promet de « Solutionner vos blocages... reprendre confiance en vous... stratégie de réussite... lever vos peurs... réconcilier plaisir, santé, et l’image de soi ». 

Spécialiste de la perte de kilos, elle arbore un titre d’enseignante au sein du très discret IPDD, Institut pour la promotion et le développement des diététiciens-nutritionnistes : « C’est une association 1901 sponsorisée par le laboratoire Oligosanté, qui forme des diététiciens, leur fait appréhender une clientèle et présente des produits. Ne cherchez pas trop là-dessus, elle réalise juste deux ou trois formations épisodiques par an, payées en honoraires, pas un job à plein temps », indique un responsable du labo pharmaceutique basé à Paris. Oligosanté est épicier-fabricant en compléments alimentaires et coupe-fringale. Sa gamme « Easydiet » mêle boisson hyperprotéinée, omelette jambon fromage en poudre, « barres enrobées de chocolat au lait pour poursuivre votre diète sans écart et sans complexe ». Les stages chasse au kilo animés par Sandrine Josso, c’est bon pour les produits du labo, placés par quasi ordonnance. Très macronien, tout ça.  

La coach en régime n’a pas laissé que des bons souvenirs à ses clientes, comme en atteste ce commentaire de juillet 2016 sur son site : « J’ai le sentiment d’avoir été complètement "endormie" par la sympathie de cette professionnelle qui m’a fait payer, dès la première séance un forfait de prise en charge de 276 €, ne me laissant plus aucune liberté de me dédire... Je mets en garde tout nouveau patient de réfléchir avant de payer. » 

​Libérale en faillite

Se disant titulaire d’un « master en PNL » qu’aucune université ne valide, pas plus que son « master en coaching » décroché en Angleterre*, Sandrine Josso use d’une panoplie d’outils new age, « PNL (Programmation neuro-linguistique), EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, ou Désensibilisation et reprogrammation par mouvements des yeux), énnéagramme**, hypnose médicale », pratiques fumeuses sans la moindre assise scientifique et régulièrement épinglées par la Miviludes qui alerte contre les dérives sectaires. Elle donne des séances de conseil au sein de l’association Jaune Turquoise de Redon**, dont le planning la fait alterner avec des guides en « cercles d’énergie à travers la méditation et le channeling », de « sophro-analyse des mémoires prénatales », des « passeurs de feu » et autres spécialistes en « chant prénatal », tarots de Marseille, « enregistrements spirites sonores ». 
 
Ces techniques de l’outre espace de la conscience de soi n’ont pas réussi à la protéger des tracas. Après deux ans de redressement judiciaire, son cocktail neurolinguistique désensitizateur hypnotique réprocessingueur lui a pété au nez : son activité a été mise en dépôt de bilan le 9 février 2017 par le tribunal de grande instance de Vannes. Déjà sur le sable, avant sa manif à La Baule, c’était prémonitoire. Mais l’exercice libéral en krach perso, c’est pas forcément la meilleure pub pour une élue En Marche. Elle préside l’Association des travailleurs indépendants de l’Ouest Atlantique depuis sa création en avril 2016, mais la faillite, c’est pas hyper porteur, même macronisée aux petits oignons. Gag : son ancienne activité métier était classée officiellement comme « Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion ». Jamais mieux desservie que par soi-même.
 
Docteur Ducancan

* En France, un master est un diplôme national cadré par l’arrêté du 22 janvier 2014 « fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master ». L’usage de la mention « master » est réglementé. Le titre ne peut être délivré que par un établissement universitaire accrédité par l’État. 
** « Ça soufi comme ça », Lulu n° 86-87, novembre 2014.
*** « Le cancer ne s’use que si l’on s’enserre », Lulu n° 82-83, décembre 2013.


Lire aussi : Caméléopportuniste - Josso bouco

Lu 600 fois














La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #Remaniement La solution est pourtant évidente... https://t.co/vNVLWfMvcQ
Samedi 13 Octobre - 15:04
La Lettre à Lulu : RT @ijarjaille: A #Rennes et #Nantes, Vinci profite à plein de l’abandon de #NDDL. @MediacitesNtes a consulté en exclusivité un rapport de…
Jeudi 11 Octobre - 15:55
La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #5e_République : c'est plus ce que c'était ! #Macron #Benalla #Collomb https://t.co/m4lns8OWbf
Dimanche 7 Octobre - 19:00
La Lettre à Lulu : S’appelle comment ??? https://t.co/S3XeeYkXYA
Dimanche 7 Octobre - 18:58
La Lettre à Lulu : Kita et ses petits commerces... lire aussi https://t.co/LKp7CNRMW6 https://t.co/6FI3AMq67k
Vendredi 5 Octobre - 10:02