La lettre à Lulu
N° 77 - juillet 2012

La mer à Loire. Nantes met la pédale dure



L’itinéraire de «La Loire à vélo» est un «produit touristique complet et commercialisable». Soit 860 km de la source à l’embouchure, traversant de fait des villes baignant le fleuve. À Nantes, le tracé montre les limites de la place du vélo en ville. Au bord de l’eau, de Malakoff à Basse-Indre, sept des neuf kilomètres de l’itinéraire ne sont pas sur des pistes cyclables. Faut juste se faire esquinter le guidon par les rétros des voitures? L’auto est dans son élément, la route, où les intrus comme les deux roues sont à peine tolérés. Un conseil aux cyclotouristes: en arrivant à Nantes, louez un hélico.

Lu 249 fois