La lettre à Lulu
N° 77 - juillet 2012

La mer à Loire. Nantes met la pédale dure



L’itinéraire de «La Loire à vélo» est un «produit touristique complet et commercialisable». Soit 860 km de la source à l’embouchure, traversant de fait des villes baignant le fleuve. À Nantes, le tracé montre les limites de la place du vélo en ville. Au bord de l’eau, de Malakoff à Basse-Indre, sept des neuf kilomètres de l’itinéraire ne sont pas sur des pistes cyclables. Faut juste se faire esquinter le guidon par les rétros des voitures? L’auto est dans son élément, la route, où les intrus comme les deux roues sont à peine tolérés. Un conseil aux cyclotouristes: en arrivant à Nantes, louez un hélico.

Lu 248 fois













La Lettre à Lulu : RT @labatmarie1: Arrêté anti-mendicité du maire LREM de Besançon, interdisant de s'asseoir dans la rue. La réponse des Bisontins ne s'est p…
Mardi 21 Août - 00:37
La Lettre à Lulu : Un papier d'été dans le numéro de décembre dernier. La Baule, sa plage, ses gargotes... https://t.co/iCkF2AA3eP https://t.co/Uh0AJWPiO6
Lundi 20 Août - 10:53
La Lettre à Lulu : La piscine ne suffit pas ? https://t.co/5bQuYhJ4LO
Samedi 18 Août - 11:31
La Lettre à Lulu : Le stade ultime du cash : le stade du futur bichonne les rupins. Enquête dans La Lettre à Lulu 101...… https://t.co/XUl0bCuBMh
Samedi 18 Août - 11:29
La Lettre à Lulu : RT @Nantes_Revoltee: Gros big up à L'Autre Cantine Nantes et aux nombreux nantais et nantaises qui organisent la solidarité concrète, alors…
Mercredi 8 Août - 08:11