La lettre à Lulu
N°8 - décembre 1996

La nique aux banques

Cigales contre vautours



Erwin Lorho s’est installé à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu sur 10 ha de vignes que les propriétaires ont tenu à céder à ce jeune, embauché via l’ANPE il y a trois ans, pour tailler la vigne. Les gros viticulteurs siégeant aux commissions d’étude des projets des banques ont fait blocus, plutôt intéressés à récupérer ce genre de lopins pour grossir leurs terres. Les vautours ont perdu. Grâce aux picaillons investis solidairement par des paysans et des "actionneurs" urbains au sein d’un réseau de "Cigales"*, Erwin a bouclé son financement. Vive les chèques en blanc (gros plant et muscadet) !


* Menés par le REAS, Réseau d’économie alternative et solidaire, les clubs d’investissement (5 à 20 membres) "Cigales" sont contraintes au bouche à oreille et au réseau militant. La COB, le gendarme de la Bourse, sanctionne toute pub pour lancer une Cigale pour "appel public à l’épargne" illégal.

Lu 2189 fois













La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #Remaniement La solution est pourtant évidente... https://t.co/vNVLWfMvcQ
Samedi 13 Octobre - 15:04
La Lettre à Lulu : RT @ijarjaille: A #Rennes et #Nantes, Vinci profite à plein de l’abandon de #NDDL. @MediacitesNtes a consulté en exclusivité un rapport de…
Jeudi 11 Octobre - 15:55
La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #5e_République : c'est plus ce que c'était ! #Macron #Benalla #Collomb https://t.co/m4lns8OWbf
Dimanche 7 Octobre - 19:00
La Lettre à Lulu : S’appelle comment ??? https://t.co/S3XeeYkXYA
Dimanche 7 Octobre - 18:58
La Lettre à Lulu : Kita et ses petits commerces... lire aussi https://t.co/LKp7CNRMW6 https://t.co/6FI3AMq67k
Vendredi 5 Octobre - 10:02