La lettre à Lulu
n°8 - décembre 1996

La vie d'artiste. Les intermittents broient du black



Artistes et techniciens du spectacle multiplient réunions et actions de protestation contre la précarisation croissante de leurs professions, l’absence d’un véritable statut et des conditions de travail souvent à la limite de la légalité. Furieux, certains vont même jusqu’à dénoncer publiquement les "propositions de travail au noir" qui leur sont faites "par des cafetiers, organisateurs de spectacles et même certaines honorables institutions" au nombre desquelles ils citent l’Urssaf, "à l’occasion de son arbre de Noël en décembre 95 !" C’était pour jouer du Courteline ?

Lu 1822 fois













La Lettre à Lulu : RT @Fakir_: Une piscine à Brégançon pour préserver leur intimité. C'est vrai, quoi, les Macron ont droit à la protection de leur vie privée…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @Maitre_Eolas: Mais bande de cretins l’AME n’est pas un cadeau fait aux sans papiers, c’est une mesure de santé publique. Vous préférez…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @NONago_NDDL: Lundi, mardi et mercredi, chacun-e est conviée à un chantier nettoyage de la zone autogéré #zad #NDDL, c'est à dire: tu p…
Samedi 23 Juin - 21:50
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: « Il s’agit de savoir si on veut plus de fermes à taille humaine, des installations, des expérimentations agricoles. Les p…
Samedi 23 Juin - 21:49
La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: Forte enquête de @Bastamag sur les 478 personnes tuées par la police depuis 1977. Dont 56 enfants ou mineurs ! La violence…
Lundi 18 Juin - 15:46