La lettre à Lulu
n°33 - été

Latululu ?



Ma breloque dans le journal
Ouest-France, le 30 mars 2001.
Sa confidence commence par «aujourd’hui, je suis décoré…» Comme personne n’avait remarqué qu’André-Charles Martin avait eu le plastron orné d’une breloque, le très intéressé s’est fendu d’une lettre au courrier des lecteurs pour souligner l’importance de l’événement mondial. On n’est jamais mieux gloriolé que par soi-même.

Report de l’angoisse
L’Éclair, le 27 avril 2001.
Une brève de la chronique judiciaire évoque le report d’une affaire programmée par la cour d’assises en titrant : «Le triple assassinat de Beaulieu reporté». Pourvu que la police note la date pour intervenir avant. Au moins pour un ou deux assassinats.

Au turf, les filles !
Ouest-France, le 23 avril 2001.
Pour présenter la saison hippique locale, Ouest-France nous apprend incidemment que les jours de courses de canassons, l’entrée à l’hippodrome de la Roche-sur-Yon est gratuite pour les femmes. Ça doit être pour faire joli dans les tribunes. À noter que les chevaux non plus ne payent pas leur entrée.

L’écureuil sait pourquoi
L’Éclair, le 28 avril 2001.
La Caisse d’Épargne des Pays de la Loire affiche ses bénefs ? Cité par l’Éclair, son président André Tinière explique la confrontation entre «l’exigence de rentabilité» et la «culture spécifique» de sa boutique : «Le problème n’est pas de faire du chiffre, c’est de savoir pourquoi». Ah bon. Mais pourquoi ? Allez savoir.

Lu 3252 fois













La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53
La Lettre à Lulu : Pour rendre hommage à François-Régis qu'on regrette déjà, replongeons dans un de ses grands reportages. https://t.co/jiuJKtjKza
Mercredi 13 Décembre - 12:58