La lettre à Lulu
N° 77 - juillet 2012

Latulululu ?



À la redresse

Ouest-France, 7 juillet 2012
Ça y est ; le ministre du Redressement productif (majuscule, s'il vous plait) a nommé son commissaire dans la région. Première déclaration de cet ingénieur : "Pour éviter la cessation de paiement d’une entreprise, il faut identifier, au plus tôt, les difficultés de trésorerie des PME et centraliser les informations pour plus d’efficacité". Curieux comme ça sent moins le redressement que le kit de survie.

Tournez manège

Ouest-France, 7 juillet 2012
La carrousel des mondes marins cible les vacances. Le grand manège se sera ouvert au public que " l'été et les vacances scolaires, les week-ends et les mercredis après-midi ". Si Lulu a bien compté, ça fait quelque 245 jours par an, soit 67 % du temps. Et le reste du temps ? Il tourne autour du pot.

Le dirlo barbelé

Presse-Océan, le 9 juillet 2012
Double directeur général des services, à Nantes et Nantes métro, le redouté Benoist Pavageau fait visiter son bureau de grand manitou de la communauté urbaine. Coté végétal une euphorbe, genre bouquet de cierge bardé de piquants, qui fait dire à Pavageau: "j'aime bien ces plantes qui sont solides, résistantes, et sans état d'âme. Certains opposants disent qu'elle me ressemble étrangement". C'est même pire qu'une métaphore barbelée. Renseignement pris, la sève de l'euphorbe est un latex très toxique qui peut provoquer brûlure, œdème laryngé et même nausées, vomissements et diarrhée. Ce gars-là sait soigner sa réputation.

Bombardements

Ouest-France, le 19 juin 2012
Deux récents collaborateurs d'Ayrault sont bombardés à Matignon. Marie-Pierre Vérot, ancienne journaliste à l'AFP, attachée de presse de JMA à Nantes devient pareillement attachée au Premier Ministre. François Blouvac, double dir cab à Nantes et Nantes métropole, n'est affecté qu'à 30% à Matignon. Mais qu'est ce qui part : la tête ou les jambes ?

Déjà le melon à Matignon

Le Parisien, le 3 juillet 2012
À en croire cette gazette parisienne, un muscadet sec, "originaire de la Loire-Atlantique", a remplacé le champagne à Matignon depuis l'arrivée d'Ayrault. Penser local, servir frais. Reste au Premier blond à devenir prophète en son pays : le 21 juin, pour l'inauguration de l'expo estivale "L'île en mouvement" au Hangar 32, la Samoa, maîtresse de cérémonie a rincé au sauvignon ! Sans doute pour rimer avec Matignon. Pour éviter la faute de goût, buvons, buvons, du muscadignon.

Label province

Ouest-France, le 10 juillet 2012
L'maire de Nantes a reçu l'maire de Québec. "Les deux hommes se connaissent. Ils ont, disent-ils, "la même conception du rôle d'élu"". Même conception ? Là, ça craint. Parce que vis-à-vis du mouvement social et des mesures antimanif, le Québécois est un dur. Il a fait adopter le 20 juin par sa municipalité un liberticide "règlement sur la paix et le bon ordre" qui décrète une manif illégale si la police n’est pas avertie des horaires et du parcours. Idem si l’heure et le trajet ne sont pas respectés. Ce foutu règlement établit un couvre feu dans les parcs entre 23 h et 5 heures du mat et rend illégal tout attroupement sur le domaine public aux même heures. Il interdit de "gêner la circulation des citoyens sur un trottoir, une place publique ou un passage piétonnier". L'amitié entre les peuples impose la paix à coup de matraque.

Vive la mariée chaptalisée

Ouest-France, le 20 juin 2012
Ce sera la premier salon du mariage dans le vignoble, en mars 2013. L'impatience est à son comble pour les fillettes et les caisses de six bouteilles. Les organisateurs ? des philanthropes : "Notre objectif n'est pas de faire de l'argent avec cette manifestation, mais plutôt de créer une véritable synergie des compétences". Ou comment allier bague au doigt et muscadet dans le nez, sans doute. Ils ont un slogan épatant : "sérieux, respect, convivialité". Et après la future première édition ? "En la positionnant chaque année au calendrier, notre objectif est de pouvoir inscrire dans la durée notre manifestation". Reste à marier le positionnement de la synergie durable avec le calendrier pour programmer le salon des divorces. Convivial et respectueux.

Blessurchauffe

Presse-Océan, le 27 juin 2012
Attentat contre un bout de la fresque des personnalités historiques nantaises, faite par Royal de Luxe sur un faux bout de mur de guingois. Un feu allumé au pied, la peinture à craquelé, jauni, noirci sur un mètre carré. Disparu Ulysse, le clochard des années quatre vingt. Presse-O fait dans le lyrique : "Un feu a ravagé une partie du côté gauche... S'attaquer à une œuvre artistique, c'est s'attaquer à tous, à l'enrichissement culturel de chacun... C'est une blessure collective". Sur les dents, l'antiterrorisme farfouille dans la boîte à pansements.

Lu 321 fois