La lettre à Lulu
N°1 - décembre 1995

Latulululu ?




Ernest au politburo
Le Monde, 23.11.95
L’interminable règne, depuis la Libération jusqu’aux années Bernard Tapie, de l’inamovible et estampillé « anarcho-syndicaliste » pur sucre, Alexandre Hébert, à la tête de la fédération départementale Force Ouvrière : c’était l’élément le plus décoratif de cette singulière sensibilité « anar » de la Basse-Loire, à ranger aux rayons des fiertés surréalistes ou des prouesses situationnistes locales. Las, à qui se fier : Le Monde révèle cruellement au détour d’un article récent que l’Alexandre, par ailleurs grand bouffeur de curés devant l’Eternel, et ennemi intime de la CFDT, n’est « qu’officiellement anarcho-syndicaliste, mais officieusement, depuis des lustres, membre sous le pseudo d’ "Ernest", du bureau politique d’un groupe trotskyste, le Parti Communiste Internationaliste (PCI), allié de Marc Blondel au sein de F0. » Et les commentateurs de Presse-Océan/L’Eclair qui n’en avaient jamais rien dit !

Rectificatif
Le Monde, 28.11.95
Alexandre Hébert dirigeant d’une secte trotskyste : de quoi faire bondir tout anarchiste qui se souvient que les libertaires russes furent liquidés physiquement par une Armée rouge dirigée alors par Léon Trotsky. Un peu comme si l’on apprenait fortuitement que Mgr Marcus, officiellement évêque de Nantes, émargeait dans le privé à l’Eglise de scientologie. Plus surprenant, Le Monde précisait cinq jours plus tard, dans l’un de ces « rectificatifs » scrupuleux dont il a le secret, que le pseudo d’Hébert au bureau politique du PCI ne serait pas "Ernest", mais "Armand". Mais alors qui peut bien être ce mystérieux "Ernest" ? Patrick Hébert, le fiston, qui lui a succédé à la tête de la fédération FO Loire-Atlantique ??? Demandez-le au service de presse de Blondel.

Chiraco trotkysme
Le Point,14.10.95
L’hebdomadaire Le Point annonçait dernièrement qu’Alexandre Hébert fut l’été dernier le compagnon d’ « agapes » confidentielles avec Jacques Chirac soi-même. Comme quoi, ce n’était pas une plaisanterie, le « chiraco-trotskysme » existerait vraiment. L.D.

Lu 3746 fois