La lettre à Lulu
Lulu 94-95 - décembre 2016

Le terrotourisme ne passera pas

Dian dian



À en croire l’article, les étudiants adorent jouer aux bidasses en tenue camouflage et gilet pare balles, fusil mitrailleur en travers de l’abdomen. « Pendant quinze jours on nous a appris les bases, la discipline, le tir », déclarent Cyril et Corentin. C’est vrai, obéir et tuer, c’est quand même les fondamentaux. Ils ont aussi intégré « les premiers secours et la lutte au corps à corps »*. Tu tues, tu mets un pansement. Si le cadavre bouge encore, blam, tu lui colles un ramponneau dans les parties ! 

Ces deux étudiants bien ployés ont été déployés comme réservistes du dispositif Sentinelle au Mont Saint-Michel, en protection rapprochée de l’omelette de la Mère Poulard et des vendeurs de boules à neige. Le corps à corps, contre un terroriste déguisé en touriste qui veut prendre la marée en otage, c’est le rempart de la nation. Sans la moindre réserve.

* Ouest-France, 7 septembre 2016.

Lu 3 fois