La lettre à Lulu
n°22 - fév

Les Allumées. Erections croisées avant l’an 2000



Une croix lumineuse de plus de 7 mètres a poussé dans un lotissement de Ligné le 1er décembre. Le machin planté dans le jardin d’un papy de 87 ans, Maurice Leloup, lui a valu une pétition de protestation contre ce très démonstratif signe de foi millénariste. Une autre potence a jailli en pleine cambrousse, à Avessac, et Pannecé va bientôt subir la même érection. Ces croix lumineuses sont implantées dare dare avant l’an 2000, à l’instigation des "Amis de la Croix Glorieuse Dozulé" pour se "préserver du feu de l’Apocalypse". Ça ne vaut pas un bonne flanelle ignifugée ou un bunker de jardin, mais chacun de ces illuminés, membre de la secte (dûment répertoriée par le rapport parlementaire sur les sectes) dépense quand même 50 000 F pour installer une croix. Sans compter les factures d’électricité. Mais la foi qui protège de la foudre du ciel ne saurait s’attarder à de minables factures d’EDF.

Lu 2272 fois