La lettre à Lulu
N°2 - février 1996

Les Restos de la rancœur

Épique époque



Le plafond des ressources ayant été abaissé à 2 500 F par mois et par tête de pipe, les exclus de ce nouveau barème ont exprimé leur rancœur aux Restos de Coluche. Par téléphone, anonymement, en allant jusqu’aux menaces. Et depuis Noël, quatre casses ont été commis contre les Restos du Cœur de Saint-Herblain, Saint-Sébastien et Nantes. Pour piquer du café, des vêtements usagés, des surgelés, mais aussi laisser béants les congélos, faisant pourrir les réserves. Si les traîne-misère spolient les crève-la-faim, c’est la fin des haricots.

Lu 1808 fois













La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL "Et toujours des bises, des bras enveloppants, et des abrazos entre des gens qui ne sont jamais sentis si proches, bi…
Jeudi 18 Janvier - 11:39
La Lettre à Lulu : RT @TBrochot: Le communiqué du Parti Socialiste. Regardez bien le logo, en dessous du poing et la rose, il y a toujours écrit "social-écol…
Mercredi 17 Janvier - 20:47
La Lettre à Lulu : Et pour ceux qui n'auraient pas suivi, toutes les saisons de la série ! (dessin : Frap, Lulu 65, juillet 2009)… https://t.co/S21kwhDjZZ
Mercredi 17 Janvier - 17:07
La Lettre à Lulu : Souvenirs : il y a près de dix-sept ans (!), le premier papier (début d'un long feuilleton) dans Lulu (numéro 33, é… https://t.co/iQ5EsvsmeD
Mercredi 17 Janvier - 16:50
La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: #NDDL, c’est la victoire des paysans et des citoyens qui luttent depuis un demi-siècle. Une pensée pour le paysan Michel Tarin…
Mercredi 17 Janvier - 15:29