La lettre à Lulu
N°26 - décembre 199

Les enfants de la télé



On fait bien de payer ses impôts. Certains parents d’élèves ont eu un léger doute quand la mairie de Nantes a, sans prévenir, rouvert à la circulation la rue de la Mutualité, dans le haut de Chantenay, ordinairement fermée pour cause de têtes blondes. Un peu inquiets pour leurs gniards, dont l’école primaire est située de part et d’autre de la rue et qui la traversent fréquemment pour aller à la cantoche, à la salle informatique ou à la bibliothèque, ces parents ont interpellé le conseil d’école. Claude Seyse, maire-adjointe en charge du quartier, expliquait vendredi 12 novembre qu’il s’agissait d’un simple dysfonctionnement, que la rue serait à nouveau interdite aux bolides, mais qu’il fallait être patient, attendre la semaine suivante, les services techniques étant dans l’impossibilité de mettre en place de nouvelles barrières un samedi matin. Les parents, incrédules, ont eux-mêmes barré la rue le lendemain, en présence de Ouest-France, Presse-O et sous les caméras de France 3. Lesquels ont vu, à l’heure de la sortie des classes, débarquer une belle camionnette aux armes de la mairie. Claude Seyse avait retrouvé des barrières. Et des agents pour les poser. Un samedi. Quand on vous dit qu’on fait bien de payer ses impôts. Et sa redevance.

Lu 2928 fois