La lettre à Lulu
Lulu 58 - décembre 2007

Libre change. La déconnection à portée de toutes les bourses



Interrogé sur la crise de subprimes l'été dernier*, le Nantais Philippe de Portzampac, agent de change et anti-syndicaliste primaire* (ça n'est pas incompatible) assène quelques vérités : "On ne sait pas où sont réellement logées toutes les pertes. La communication bancaire n'a pas été très claire", avant de rassurer: "Je suis sûr qu'il y aura un rebond d'autant plus violent que la baisse aura été forte. On est déconnecté de l'économie réelle". Pauvre garçon : pourvu qu'il trouve une prise avant la reprise…
* Ouest-France le 17 août 2007
** Voir Lulu n° 44, "Portzamparc teste l'économie de marché sur la gueule" avril 2004, et Lulu n° 47, "Déflation de la société de bourse" décembre 2004.

Lu 1484 fois













La Lettre à Lulu : Ah ! Coconstruire... Johanna, sors de ce corps ! #Nantes https://t.co/ItgPcpC8sA
Samedi 21 Avril - 18:11
La Lettre à Lulu : Les protagonistes apprécieront... #ZAD https://t.co/UezZ6kH2Py
Vendredi 20 Avril - 08:28
La Lettre à Lulu : RT @Clyde_Barrow_: Ben ouais, l'écologie c'est quand on est accroché à un hélico à observer les hippopotames, tout en étant sponsorisé par…
Jeudi 19 Avril - 17:51
La Lettre à Lulu : RT @kaamikali: #zad #nddl cratère de Grenade dans le champ du rouge et noir. Et après c'est nous les ultras violents.... https://t.co/98FWB…
Jeudi 19 Avril - 17:50
La Lettre à Lulu : Un beau boulot de nettoyage et dépollution, pourtant. Avec restitution au propriétaire. Où est le mal ? https://t.co/efBIFE1xql
Jeudi 19 Avril - 16:28