La lettre à Lulu
n°21 - déc

Ligue des (…) de l’homme. Les hères victimes du coupé-collé



Cachez ces sans-papiers que je ne saurais voir ! Pour fêter le centenaire de la Ligue des droits de l’homme, la section nantaise de la LDH a édité toute seule un dépliant modeste. A Couëron, la section de la LDH a reçu le soutien de la municipalité socialiste pour publier un dépliant un peu plus luxueux, en couleur, avec logo de la Ville, et presque le même texte qu’à Nantes. Presque ? Les Couëronnais ont escamoté le paragraphe suivant : «Pourtant le nombre des «sans-droits» ne va pas en diminuant. Ici, ils sont par exemple étrangers sans-papiers ou travailleurs sans emploi. Ailleurs, au sud ou à l’est, ils sont encore plus victimes du partage inégal des richesses mondiales». Il doit suffire de glisser quelques kilomètres à l’ouest pour supprimer illico chômeurs et sans-papiers (Et accessoirement résoudre les déséquilibres planétaires). Un miracle socialiste.

Lu 2013 fois