La lettre à Lulu
Lulu 109-110

La Lettre à Lulu N°109-110 – sommaire

Nous avons bien compris la crise du PQ que nous venons de traverser. Pour ne pas l'aggraver, pour économiser les ressources papetières mondiales*, ce numéro du journal satirique nantais n'a pas de version papier, il est publié uniquement en pdf, toujours fait à la main, biodégradable, copyleft pour ses contenus comme d'hab....

L'ÈRE DES CONS FINIS

Ils font de la fausse neige pour piste de ski, veulent des fausses vagues pour faire mumuse en pleine cambrousse. Ils ont truqué le sable de La Baule en pompant l'eau de mer sous la plage pour la recracher en mer. Sans parler des patinoires de plein air, des parasols qui chauffent dehors aux terrasses des bars, des vignes qu'on...

Crache-neige à cash

Y aura-t-il de la neige à Noël ? Pas sûr, mais l’industrie du toc y pourvoira. Quand le climat contrarie l’économie, il suffit de forcer la main à la nature récalcitrante. Qu’importe le prix. Les montagnes chopent de moins en moins le blanc manteau du général Hiver. Les fenêtres de froidure sont plus courtes. Pas grave. On fait...

La traite des patinoires

La glace de Noël brave le climat des Trouducs de Bretagne, et on patine dans la semoule. Il ne gèle pas à Noël ? Pas grave, on fait des patinoires de plein air, éphémères, quinze jours cours Saint-Pierre à Nantes, autant à Clisson et Ancenis, un mois à Saint-Nazaire, un mois et demi à Châteaubriant. Même s'il y a déjà des...

Sauve qui peut la plage

Après avoir baladé du sable, La Baule pompe et recrache de l’eau de mer. En mer. Y a plus de sable sur la plage ? Pff, on en remet. En 2003, La Baule a affrété des norias de camions pour regarnir sa plage sur trois kilomètres : plus de 315 000 m3 de sable avaient été piqués en face, sous l’eau, puisés au...

Chaufferettes des quatre-saisons

La solution pour éviter la récession : généraliser les parasols chauffants, toute l’année, H24. Les rendre obligatoires. Un marché énorme. À contre-courant de cet essor économique, Rennes interdit début 2020 les parasols chauffants et les braseros à gaz aux terrasses des bars et restos. Ces chaufferettes en extérieur...

L’improbable piscine à bosses

Énergie, sécurité sanitaire, terres agricoles sacrifiées... Le surf park doit essuyer quelques méchantes vagues. À Saint-Père-en-Retz, le projet de « La Bergerie surf camp » serait à huit kilomètres de la mer, à vol de mouette... Pour construire ce bassin artificiel et créer le besoin, les promoteurs du projet,...

Le parc antidésastre

Faux lac, vrai béton, mais pas de surf en chambre. On est déçu. L’attractivité étant en berne, place aux parcs d’attraction. Dans la zone Atlantis de Saint-Herblain, le promoteur immobilier La Compagnie de Phalsbourg veut démolir des magasins pour ouvrir en 2022 un gros complexe de loisirs en intérieur, avec simulateur de chute...

Muscadet chauffé

Fin mars 2020, comme les années précédentes, craignant plusieurs nuits de gel de printemps, les vignerons nantais réchauffent l’atmosphère avec les moyens du bord : braseros, feux de paille. Mais ils sont aussi de plus en plus nombreux à investir dans de grosses bougies, des câbles chauffants. Et le top du top : des...

Futur CHU : donnez vos lits de camp

Le nouvel hosto survivra-t-il au virus couronné ? La pose de la première pierre est prévue en octobre prochain, mais la pandémie aurait comme lapidé à l’avance le futur hosto. Dans sa version initiale, le projet prévoit, entre autres, de supprimer 500 postes, soit une réduc officielle des lits de 14% (22% selon la CGT) par...