La lettre à Lulu
Lulu 50 novembre 2005

À fond la caisse. Un bolide emirabolant

Le génie humain vient d’accoucher d’une bagnole de course pour ados. Un moteur de Smart, une carrosserie de bolide, des phares escamotables, la vitesse séquentielle au volant, tout comme une vraie. Et ça sert à quoi ? À faire tourner en rond les ados de luxe. La vitesse du moteur serait bridée en fonction de ...

Pianomanie. Pornic, trou du cul du monde

Pour Pornic, la citation dans un journal allemand pourrait être un joli cadeau. D’après l'enquête du Spiegel, Andreas Grassl, alias «Pianoman», serait venu séjourner à Pornic au mois de mars. On peut donc imaginer un jumelage culturel avec la Bavière, un mailing ciblé sur les associations de pianistes anonymes et les clubs de...

Escroque-monsieur. L’agio bégaye à la Banque Popupupulaire

La banque pop a l’art de faire rougir les comptes par la méthode des agios à trois chiffres, tout en piquant l’argent des commissions. Plonger dans le rouge n’est pas qu’un loisir de comptoir de bistrot. Les banques s’y adonnent aussi avec application. Les simples agios ne suffisant pas à...

Écureuillade. M'sieur l’maire en rangs d’oignons

Depuis que le conseil général de Loire-Inférieure est passé à gauche, Joël Guerriau s’ennuyait ferme. Avant, comme électron libre de la droite, il était l’objet de toutes les séductions. Mais désormais, il ne compte plus pour personne. Sa basse-cour municipale ne suffisant pas à le distraire, le maire de Saint-Sébastien s’est...

Jeux de mains. L’adjoint mis sur l’attouche

Il a du adopter la position du démissionnaire. Premier adjoint de la municipalité de Pornichet, Jean-Luc Descombes avait plusieurs vies. Dans le civil, il est avant tout homme de terrain et de permis de construire, éminent industriel de l’habitat et talentueux touche-à-tout du béton. Élu de la municipalité de gauche, il y est...

J'enpopu ! L’entorse nu au règlement baulois

La hantise du populo gagne les boutiquiers de La Baule. Daniel Friou est président de l’association des commerçants de l’avenue De Gaulle, l’artère de boutiquiers chics de la station. De Gaulle, La Baule, même combat. Interrogé par le mensuel gratuit La Baule + où l’association a pris une double page de pub couleur, ce...

Enfermez les rupins. Résidants triés sur le volet blindé

Trois résidences ghettos autour de Nantes, bientôt quatre. Rendez-vous vous êtes cernés ! Par euphémisme, on appelle ça des « enclaves résidentielles fermées ». Les jaloux disent ghettos dorés. Ou immobilier sécuritaire pour friqués. Dans l’agglomération nantaise, on en trouve aux Sorinières,...

Parcellisation. Nulle part tailleur

Un jour de janvier 2000, une lettre. Un notaire écrit à une famille de 23 cousins et cousines qu’ils et elles sont propriétaires à Vertou d’un lopin de terrain qu’aucun ne soupçonnait. Le brave notaire se propose de les délivrer aussitôt de ces encombrants mètres carrés, en leur rachetant pour une bouchée de pain pour un ...

Indulgences agglomérées. La menace de la ceinture bourge

Imaginez la ville envahie par les nantis, des piscines partout, des caméras autour. Bienvenue à Rupinville. Assumant une pénurie délibérée de logements sociaux, les communes récalcitrantes achètent leur standing à coup d’amendes volontaires. Un calcul payant. La mixité sociale est un réel fléau pour la cote de l’immobilier....

Ni dieu ni mètre soixante-cinq. Jusqu’au boutiniste

Christine Boutin est anar. Garanti. C’est elle qui le dit ! La dame est interrogée l’été dernier par le journal gratuit La Baule +. Sujet : le clivage gauche-droite dépassé, genre Blair ou Zapatero, «qui sont officiellement des hommes de gauche, mais pas des collectivistes» dit l’interviou. «Voilà l’importance des mots,...
1 2 3 4