La lettre à Lulu
Lulu 56 - mai 2007

Surcoût, ne dites rien. Double crachat au bassinet

L'éléphant géant du projet des machines de l'île qui avait déjà pris 800 000 euros de rab de subvention en décembre 2006, six mois avant l'inauguration, pour anticiper sur les futures pertes présumées d'exploitation. En mars, c'est une rallonge de 227.000 euros qu'a voté Nantes métropole. Autre alourdi de la session, le ...

Ouest-Miss-France. Cindy blanchie, une autre miss à l'index

On était passé à un doigt de l'incident diplomatique régional, et voilà qu'Ouest-France rénonçant à son développement à Nouméa, montre du doigt une autre miss.

On en reste coït. Torche-cul

Le bon dieu ne voit pas tout. Sinon, François-Régis Hutin n'aurait jamais laissé passer cette incitation aux mœurs dissolues et au commerce du sexe. Top annonces, le journal gratuit de petites annonces du groupe Ouest-France, prend parfois quelques distances avec l'ennuyeux sexually correct de...

Cochon qui s'en D2. Stadier à deux balles

À ce stade-là, ce n'est plus de la gruge au smicard, ou de l'intérim douteux. C'est de l'art.

extrêmolos dans la voix. Propaganda cht'affole

Faut se pincer pour le croire. Ce titre dans Ouest-France : «Le Breton est plutôt xénophile». Une citation de… Jean-Marie Le Pen. On se repince c'est une pub du magazine Bretons qui livre ce scoop. Avec cette précision à destination des mal-comprenants: «Xénophile : qui manifeste de la sympathie à l'égard des étrangers»....

Lubricité aux commodités. Louboutin au petit coin

Dans un magazine très BCBG, les écrits olé olé mettent en cause l'honneur des cagoinces baulois. Mais ce n'est pas pour autant un motif de licenciement. Qu'on se le lise.

Bille en tête. Terrible victime du sembletilisme

Un petit rien dans la jambe. Ou peut-être moins. À l'impossible de l'affirmer, nul n'est tenu. Il est arrivé un truc très très grave. Une agression. Quelques jours avant le premier tour des présidentielles. Non mais vous vous rendez compte. Z'avez pas l'air de mesurer. Résumons. Une employée d'un magasin de fringues de la...

C'est à boire qu'il nous OF. La cuite au prochain numéro

Entre cantiques et chansons à boire, Ouest-France a choisi le pinard de messe. Et la schizophrénie qui dénonce les méfaits de l'alcool tout en les encourageant.

Plus vieux métier, toi-même ! Pouffe, pouffe, ce sera toi

Pour faire jeune, prendre l'air décontracté. Au risque de faire gros bœuf voire gros beauf. Dans une double page du magazine Technikart dédié à Nantes, le rédacteur se lâche, parlant de «putes à franges (anciennement bourgeoises avec maison à La Baule) qui ont découvert la vie en même temps que les Strokes et les Libertines»....

Pipettage. A lire avec modération

On connaît le premier commandement à Ouest-France : dire sans nuire. Il faudra désormais y ajouter le très peu éthique : boire sans soif. En notre bon vignoble, la pipette accordée par des professionnels n'est pas une fellation d'origine contrôlée mais bien un trophée décoratif qui compte à la revente du pinard primé. La ...
1 2 3