La lettre à Lulu
Lulu 64 - avril 2009

Affaires étrangères. Gasprom: les préfets à l'assaut de l'asso

Quand on défend les sans-papiers, faut pas s'attendre à être dans les petit papiers de la préfecture. Rumeurs, intimidations, poursuites, condamnations, l'État a déjà tout fait au Gasprom. La récente guéguerre administrative contre l'association d'aide aux étrangers n'est qu'un running gag du pouvoir. Pas la première fois qu'un...

Mise à jour. Les absents ont toujours temps

Un mot des parents ne sert à rien. Agent municipal à Nantes, on peut prendre des congés, mais strictement codifiés. Le barème vient de sortir. S'il se marie, ou se pacse, l'agent a droit à huit jours de congé. S'il meurt, rien. C'est dur, mais c'est le règlement. Si son conjoint calanche, cinq jours. S'il chope une maladie...

Quoi d'keuf, docteur? Le stéthoscope inquisiteur

Contre la grippe fantôme qui grippe les finances publiques, la Ville de Nantes est tout à traque. Le député-maire de Nantes pourrait faire un excellent ministre d'ouverture dans le gouvernement sarkozyste. D'ouverture des portes des malades pour traquer tire-au-flanc, simulateurs et fainéants. Un simple arrêt maladie à la...

Pulsions d’expulsions. Les chiens aboient, la carabine passe

Ambiance nettoyage ethnique à Doulon. Avec une hot line pour détecter et alerter les autorités dès que l'ombre d'un soupçon de Rom déboule dans le paysage. « Nuisibles ». Quand le mot est sorti, personne n'a bronché. Pas même les élus d'une grande ville socialiste de l'Ouest de la France d'aujourd'hui où que bon vivre il fait....

Main leste. Doigt dans ses bottes

Un métier pas facile. Instit ? Non. Policier évacuateur. Instituteur, il était le 11 juin 2008 à l'inspection académique, quand les CRS ont tenté de vider des locaux quelque trois centaines d'enseignants, parents d'élèves et quelques enfants, venus protester contre le projet Darcos. 60 % des écoles de Loire-Inférieure sont...

Port d'argument prohibé. Les quais sont pleins d'urgentistes menteurs

L'urgence a attendu plus de vingt ans, la voilà carrément périmée. Et du coup, le projet d'extension portuaire à Donges-Est est enterré. C'est l'affaire des quais jamais nés. Des années que les dirigeants du port mentaient comme des arracheurs de dents. C'est fini. Alors président du nouveau conseil de surveillance, Pierre...

Compète. Si mille cons pètent ensemble

700 000 euros pour une campagne de com' obsolète dès le départ. L'emploi au bout du slogan ? On fera comme si de rien n'était en réinstaurant le retour du stage parking. Lancé l'été dernier, l'optimisme du programme « 6 000 compétences » s'est fait salement rattraper par la crise de l'économie réelle, comme on dit quand on...

Bail bail. Ni choix ni loi pour les Chinois

Les Chinois sont bons à plumer. Quand ils nous envahissent, on leur doit bien ça. Exemple hôtelier. Ces étudiants ne pigent que couic à l'embrouille où ils sont tombés. Pour venir faire des études en France et soigner leur employabilité future, leur visa exige une adresse sur place. À Nantes, l'IAE, l'institut d'administration...

Bouillabaise. Ticket top

À l'heure où les collectivités de Guadeloupe ont diminué de 20 % et 30 % leurs prix de transports urbains, Nantes augmente ses tarifs de 15 %. À partir du 1er juillet, le ticket de tram et de bus devient le plus cher de France, avec Lyon, Paris, et Marseille qui détenait jusqu'ici le pompon avec son ticket à 1,70 euro. Trop...

Foutues en l’art. Fiasco in utero

L'œuvre d'art défie le temps, sauf quand elle n'a pas le temps. Une faillite peut tout fiche en l'air. Gérard Voisin, sculpteur dans les petits papiers de la mairie socialiste, réalise en 1989 un « arbre de la liberté », sculptant un tronc d'orme et ses deux branches, creusant le centre pour dégager un genre d'utérus en bois,...
1 2 3