La lettre à Lulu
Lulu 66 - novembre 2009

Farce du maître patelin. La guerre des fonctionnerfs

Y'a comme un climat de chien de faïence à Juigné-les-Moutiers. Pourtant pas gros, le patelin de 325 habitants planqué dans la cambrousse du Nord-Est du département. La plus petite commune de Loire-Inférieure est en chambard. Les élus sont fâchés rouge contre la secrétaire de mairie qui a pourtant trente ans de boutique, quatre...

Hep ! Taxi ! Suivez cette embrouille

Spécialité nantaise : un service public privé de nouveaux venus. Ali Baïri est un tenace. L'ancien gamin de La Bottière veut faire taxi, mais il n'a pas de quoi racheter la licence d'un chauffeur partant à la retraite, autour de 150 000 euros la plaisanterie. L'autre moyen prévu par la loi pour rouler taxi, c'est la liste...

Sélection, piège à cons. Tri'Sac descendu en flammes

Dans la com’, faut trier. Y compris dans le baratin soi-disant écolo. Exemple avec Tri'Sac, un fiasco en plastique bicolore. Le rapport annuel 2008 de Nantes métropole est plein de déchets. On y apprend qu'on a investi dans la vidéo surveillance pour mater à distance les voleurs d'ordures. Intéressant. Et puis il y a...

N'importe nawak Rien à chiffre !

Estuaire, esbrouffe de fréquentation. Le bilan officiel de fréquentation de la biennale Estuaire est étonnant. Le comptage des visiteurs est parfois d'une précision rare, qui fait s'étonner qu'on n’aille pas jusqu'à deux chiffres après la virgule, comme pour ces 16 009 entrées pour l'expo du Grand Café nazairien. Juste à côté,...

Flagrant devis. Barrière monte en l'air

Stage délinquant dans un palace. La classe. Il faut faire coffrer rapido les dirigeants de la chaîne Barrière. Des gens dangereux qui mettent en cause les fondements de la société. L'hôtel du Golf international de La Baule se montre déjà coupable de faire passer ses clients pour des ânes bâtés. Hormis les animations de karting...

Bioutifoule. Plus baie la vie

N'entre pas au world's most beautifoul club qui veut. De quoi de quoi ? La Baule s'était autoproclamée depuis des lustres « la plus belle plage d'Europe » et voilà-t-y pas qu'on lui refuse* l'entrée du club des plus belles baies du monde. Un club dont le siège est en France, à Vannes. Horreur et abomination. Salaud de Bretons....

Ça c'est Palace. L'ami de la France navre le boutiquier

La misère de la boutique bauloise abordée par un Biya détourné. Paul Biya était à La Baule fin août, descendu dans les palaces du cru, Le Royal et sa thalasso pour lui et madame, et L'Hermitage et ses cinq minables étoiles pour leur suite. Trois semaines en villégiature, en pleine saison. Le pauvre président du Cameroun a vu...

Kaki de conscience. La Baule, enclave françafricaine

Le big boss du Cameroun a honoré le remblai de sa présence. Les seconds couteaux du VIPisme en frétillent encore. Fréquenter un président, grand ami de la France, c'est émouvant. Surtout quand Paul Biya vient d'être médaillé de la ville par le bourgmestre baulois. Dans son journal La Baule +, Yannick Urrien parle de lui-même à...
1 2 3