La lettre à Lulu
Lulu 73 - juillet 2011

Je, tu, il mais pas plus Participe cassé

Pour les vacances, offrez vous une virée dans le désert participatif. Un long chemin solitaire d’ici 2030. à peine pas commencé, le grand programme « Ma Ville demain, inventons la métropole nantaise de 2030 » proclame déjà qu’il bénéficie d’une « large participation des habitants et des acteurs du territoire » (que celui qui...

Ponton, pourquoi tu tousses? En long, en barge et en travers

Entre l’autorisation préfectorale et le quai où il est amarré, le barge flottante a gagné neuf mètres de long... Ce qu’on appelle une barge d’erreur. C’est vraiment trop inzuste. Troquant sa casquette de Yachts de Paris (un gros client) contre la coquille de Calimero (rôle de composition ou jeu de rôle ?), Olivier Flahault,...

Escroque monsieur. Jamais mieux desservi...

Défendant l’aveu et l’orphelin, Ouest-France dénonce informativement une escroquerie commise sur le site d’annonces en ligne leboncoin.fr. Un couple du Maine-et-Loire vendait depuis six mois des ordinateurs « fantômes »*. Une quarantaine de personnes a été estampée. Tout ça, c’est très bien, sauf que ce bon journal...

Faites chauffer la carte ! Et la crêperie à tapas devint resto chic

En 2008, bousculé par les critiques des associations dénonçant un projet pour clientèle bobo, l’architecte Flahault tente de rassurer. Du luxe ? Ah pas du tout ! Il promet « une crêperie ou un restaurant à tapas, en tout cas quelque chose d’accessible à tous », tout en nuançant quand même : « Nous ne ferons pas un fast-food ou...

Foutre la pax. De l’élasticité du passager

Le client souple doit faire « sboing ». Ou « sboeing » ! Oui mais dans un Airbus, il fait quel bruit, le client ? Parfois, les prévisions tournent aux visions. Les annexes de la concession État-Vinci pour le projet d’aéroport présentent des projections faites jusqu’en 2069 avec une précision rare : à cette date, c’est écrit,...

Empreinte cabane. Villa Déchets, retour au déchet

Conçue comme un gadget, vendue comme une aventure durable, la Villa Déchets est redevenue un vrai rebut. On en fera peut être une sculpture... Comme la poussière retourne à la poussière, et l’alcoolique à la gueule de bois, la Villa Déchets retourne au déchet. Dès avant sa création, cette cabane à assembler à partir de rebuts...
1 2 3 4 5