La lettre à Lulu
Lulu 73 - juillet 2011

Ponton, pourquoi tu tousses? En long, en barge et en travers

Entre l’autorisation préfectorale et le quai où il est amarré, le barge flottante a gagné neuf mètres de long... Ce qu’on appelle une barge d’erreur. C’est vraiment trop inzuste. Troquant sa casquette de Yachts de Paris (un gros client) contre la coquille de Calimero (rôle de composition ou jeu de rôle ?), Olivier Flahault,...

Totalonnette. Barbe-Bleue marche au fioul

Il était une fois un géant pétrolier introduit dans une école... Il veut faire la morale aux loupiots tout l’été. Avec ce qu’il faut de sexisme pour être moderne. Pour l’opération « Un livre pour l’été », toutes les écoles ont remis aux élèves de CM1 un exemplaire d’un recueil, Neuf contes de Charles Perrault illustrés d’images...

Déco. Zyva crèche ailleurs

Dans le jargon municipal, virer de chez papa maman, faire son Tanguy repenti, ça s’appelle « décohabiter ». L’expression se trouve dans le compte rendu du conseil municipal, dans la rubrique « accès au logement pour les jeunes » qui voudraient avoir la gentillesse de se carapater vite fait du sofa avachi de chez leurs vieux aux...

Empreinte cabane. Villa Déchets, retour au déchet

Conçue comme un gadget, vendue comme une aventure durable, la Villa Déchets est redevenue un vrai rebut. On en fera peut être une sculpture... Comme la poussière retourne à la poussière, et l’alcoolique à la gueule de bois, la Villa Déchets retourne au déchet. Dès avant sa création, cette cabane à assembler à partir de rebuts...

Hôte de marque Nantes : à vos marques !

Participez au grand plan de sloganisation participative de votre ville, lancé par Lulu. Rien à gagner ! Surtout, ne vous obstinez pas à penser que vous habitez une ville où il fait bon vivre, comme disent les magazines. Vous n’y êtes pas du tout. Vous êtes juste hébergé par une marque. Bon d’accord, Nantes n’a pas encore arrêté...

Témoins, et moins et moins

Directement concernée par l’article sur les Témoins de Jéhovah mais injoignable (nous regrettons aussi de ne pas avoir pu joindre Jéhovah non plus), Maroussia Wycisk répond donc après coup, confiant à une avocate le prière d’insérer : « Dans un article intitulé « Faites citer les Témoins »* paru dans l’édition n° 72 d’avril...
1 2 3 4 5