La lettre à Lulu
Lulu 73 - juillet 2011

Nième degré. D’quel bois j’me chauffe

Pour faire écolo, le cahier des charges du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes a pensé plein de gadgets com sauce verte : une Amap distribuant des paniers de légumes en circuit court, un jardin d’insertion, une ferme de démonstration... Mais il est aussi prévu que l’aérogare soit chauffée par une chaudière à bois. Au...

Totalonnette. Barbe-Bleue marche au fioul

Il était une fois un géant pétrolier introduit dans une école... Il veut faire la morale aux loupiots tout l’été. Avec ce qu’il faut de sexisme pour être moderne. Pour l’opération « Un livre pour l’été », toutes les écoles ont remis aux élèves de CM1 un exemplaire d’un recueil, Neuf contes de Charles Perrault illustrés d’images...

Déco. Zyva crèche ailleurs

Dans le jargon municipal, virer de chez papa maman, faire son Tanguy repenti, ça s’appelle « décohabiter ». L’expression se trouve dans le compte rendu du conseil municipal, dans la rubrique « accès au logement pour les jeunes » qui voudraient avoir la gentillesse de se carapater vite fait du sofa avachi de chez leurs vieux aux...

Empreinte cabane. Villa Déchets, retour au déchet

Conçue comme un gadget, vendue comme une aventure durable, la Villa Déchets est redevenue un vrai rebut. On en fera peut être une sculpture... Comme la poussière retourne à la poussière, et l’alcoolique à la gueule de bois, la Villa Déchets retourne au déchet. Dès avant sa création, cette cabane à assembler à partir de rebuts...

Hôte de marque Nantes : à vos marques !

Participez au grand plan de sloganisation participative de votre ville, lancé par Lulu. Rien à gagner ! Surtout, ne vous obstinez pas à penser que vous habitez une ville où il fait bon vivre, comme disent les magazines. Vous n’y êtes pas du tout. Vous êtes juste hébergé par une marque. Bon d’accord, Nantes n’a pas encore arrêté...

Tiens voilà du boudin ! Pornichet pue bon le sable chaud

Habituellement, les communes ne se bousculent pas pour célébrer les plus machistes de nos bidasses. Le 30 avril, la maire de Pornichet a pourtant commémoré le 148e anniversaire de la bataille de Camerone, événement culte de l’héroïsme pour les légionnaires (en 1836, ils ont résisté, jusqu’à en calancher, à de méchants Mexicains...
1 2 3 4 5